Développez un Business qui vous Inspire, au service de votre Vie et de vos Clients.

Épisode #121 | Ce que je pense de l’amour et du business

Dans un monde où la conformité est la norme. Où avoir de l’ambition, se développer personnellement et gagner beaucoup d’argent est encore jugé. 

La grande question est celle-ci. 

Comment des entrepreneurs et des coachs comme nous, qui transformons la vie de nos clients. Qui ne peuvent pas et qui ne veulent pas choisir entre le sens et l’argent, entre l’impact et la liberté, entre la vie de nos rêves et faire une différence dans la vie de milliers de clients. 

Comment pouvons-nous amener nos entreprises à générer des millions sans sacrifier notre authenticité, notre intégrité et ce qui est vraiment important pour nous. 

Mon nom est Julien MUSY

Bienvenue chez No Limit Impact.

 

Le seul principe qui peut réellement résoudre un problème, c’est l’amour.

C’est la leçon la plus importante que j’ai pu apprendre ces 5 dernières années. La première fois que j’ai entendu ça, je me suis dit que ça ne marchait pas comme ça.

Il y avait une réalité et des faits. Et quand quelqu’un fait quelque chose de mal, tu ne peux pas l’aimer sinon il recommencera. C’est pareil, lorsque quelque chose que tu ne veux pas arrive dans ta vie, si tu commences à aimer cela, tu ne vas rien faire et te laisser aller.

Puis un jour, j’ai réalisé qu’en fait les problèmes que j’avais dans la vie étaient toujours la conséquence d’un manque d’amour. 

Un manque d’amour pour moi, pour les autres, pour la vie. La timidité, mon incapacité à me connecter avec les autres était la conséquence d’un manque d’amour pour moi. Je me sentais inférieur, je n’étais pas capable de voir que j’avais de la valeur. 
Mes compulsions alimentaires étaient, elles aussi, la conséquence d’un manque d’amour. Je n’avais pas l’amour et la compassion nécessaire pour écouter ce que me disait réellement mon corps. 

Mon incapacité à trouver ce que j’aime dans la vie et savoir ce que je voulais faire dans cette vie était aussi la conséquence d’un manque d’amour. 

Je ne m’aime pas suffisamment pour déranger et avoir le courage d’arrêter mes études pour vraiment prendre le temps de réfléchir sur ce que j’avais envie de faire. 

Mon incapacité à générer de l’argent était, elle aussi, un manque d’amour. Je ne m’aimais pas suffisamment pour penser que mon temps puisse valoir une certaine somme d’argent. Et encore mieux, je ne m’aimais pas suffisamment pour croire que je pouvais gagner de l’argent au-delà de mon temps. 

En fait, je pourrais énumérer tous les challenges que j’ai rencontrés dans ma vie et sans exception. Voir que la cause profonde de ces derniers était un manque d’amour pour la vie, pour moi-même et pour les autres. 

Hier, on a eu une discussion, avec ma chérie, autour du covid, des problèmes dans le monde, du trafic de drogue, d’enfant et de toutes ces choses-là. Et comme tout débat, chacun pense qu’il y a une solution, que si on changeait telle ou telle règle, ça irait mieux.

Et finalement, en pensant à tout ça, ma conclusion fut celle-ci. 

 

La cause de tous les problèmes que l’être humain peut expérimenter est la peur. 

Alors, oui en surface, tu peux dire que c’est inadmissible qu’on nous retienne notre liberté. Ce qui n’est ni faux ni vrai, juste un point de vue.  Mais au fond, cela traduit plutôt : « J’ai peur de ne plus jamais être libre, j’ai peur de perdre le contrôle, j’ai peur pour le futur de mes enfants. J’ai tout simplement peur. »

 

La seule solution, c’est de passer de la peur à l’amour.

Ces dernières années, j’ai également compris que le seul but de la vie était d’aimer, d’apprendre à aimer, aimer tout ce que tu n’aimes pas encore. Et que l’a vie t’amène juste des personnes, des circonstances, pour te montrer à quel point tu n’aimes pas encore, et que tu as encore besoin d’apprendre à aimer. 

Tu es assez, tu n’as pas besoin d’avoir peur, tu peux choisir de tout aimer. Et si tu ne le fais pas, la vie t’amènera les personnes et les circonstances qui te permettront de le faire et d’apprendre à le faire. 

Voilà, c’est un post que j’ai écrit il y a quelques jours, qui a reçu beaucoup d’engagement, qui a été très apprécié. C’est vraiment ce que je crois profondément et c’est quelque chose dont j’ai peu parlé, ces dernières semaines, derniers mois, dernières années. 

Et beaucoup de gens m’associent à un entrepreneur, un bon entrepreneur, quelqu’un qui est capable de générer des millions rapidement. Quelqu’un qui a les stratégies pour bien vendre, pour bien faire du marketing, pour générer de l’argent et tout ce qui va avec.

Et en fait, oui je suis ça. Mais je suis autre chose. J’aimerai te parler de ce sujet, puisque tu vois en préparant ce podcast, je me suis dit : « Wow, j’aimerai tellement parler de ça. » Et c’est comme si j’avais une peur en fait. Une peur de parler de ça, parce qu’aujourd’hui, c’est mon mode de vie. 

Et les gens qui me connaissent, que ce soit les gens qui me connaissent de près, mes proches, un peu plus loin, ma famille, un peu plus loin encore, mes clients. Ces trois cercles savent qu’une de mes forces c’est de pouvoir avoir de la gratitude pour absolument tout ce qui m’arrive, et de voir les bénéfices de tout ce qui m’arrive. Mais aussi d’avoir cette capacité de résilience et d’être vraiment OK avec tout ce qui arrive. Et au-delà d’être OK de vraiment ressentir de la gratitude pour tout ce qui m’arrive, agréable et désagréable.

Et aujourd’hui je pense vraiment que c’est l’avantage concurrentiel que j’ai eu sur tous en fait, dans le business. Et ça m’a permis de me relever. De n’ai jamais regardé en arrière en me disant : « Ah, ça aurait été bien si c’était autrement. » Et de ne pas ressentir de la culpabilité, de la frustration et toutes ces choses-là. Plutôt ressentir de l’amour et de la gratitude pour absolument toutes les personnes et circonstances que j’ai dans ma vie. Puisque je crois que toutes les personnes et toutes les circonstances que tu as dans ta vie sont juste un cadeau à partir du moment où tu crois que c’est un cadeau. Et inversement, ils peuvent être un fléau à partir du moment où tu crois que c’est un fléau. 

J’avais peur d’aborder ce sujet parce que ça ne se faisait pas dans le business, ça ne se faisait pas dans l’entrepreneuriat. 

Et encore, tu vois là, sur mon podcast ou Facebook, ça va parce que j’ai un peu l’impression que ce sont mes espaces, et que les gens qui me suivent ont plus ou moins conscience de ça. 
Mais ça me fait peur d’écrire ça, par exemple, sur LinkedIn et de partager ça sur LinkedIn. Même de faire ce podcast aujourd’hui me faisait un peu peur puisque je me disais : « Wow, mais les gens vont croire que… » 

Voilà, c’est comme si je remettais en question l’identité à travers laquelle les gens me voyaient. Parce que j’ai l’impression que les gens, en tout cas mon audience, je sais que les clients savent tout ça. J’ai l’impression qu’une partie de mon audience n’a pas conscience de tout ça, n’a pas conscience de toute cette partie résilience, gratitude, amour qui est central dans mon message en fait, quand tu travailles avec moi. 

Mais ce n’est peut-être pas dans mon marketing, parce que ces dernières années, mon marketing était là pour convertir. 

Ce n’est pas une mauvaise chose, je continuerai à avoir du marketing qui converti, mais dans les prochains, et en tout cas dans l’année 2021, j’ai vraiment envie d’incarner encore plus ce message, et d’assumer encore plus ce message. 

En 2020, j’ai envie d’aider les gens à faire du business avec amour en fait. J’ai envie que les gens fassent du business et vendent, à partir de l’idée qu’ils sont assez et que ça peut juste être fun. Aujourd’hui, je vois trop de gens sur le marché qui sont tellement dans une vibration de : « Putain, il faut que je vende pour me prouver quelque chose à moi-même. Et je l’ai été je pense. »

Ce n’est même pas je pense, et je suis sûr que je l’ai été. Et j’ai envie d’aider ces gens-là à toucher un autre espace, parce que je sais que quand tu vends, quand tu marketes, quand tu développes ton business à partir de l’idée que tu es assez. Et à partir de l’idée que tout ce que tu vas obtenir dans le futur c’est du bonus. Et que tu l’obtiennes ou que tu ne l’obtiennes pas, ça ne remet pas en question ta valeur. 

Tu restes un être humain avec autant de valeur. Peu importe ce que tu fais ou ce que tu ne fais pas. Tu restes un être humain qui est 100% aimable, dès l’heure où tu prends ça. Et dès l’heure où tu intègres ça. C’est là que tu peux accéder à ta puissance, et c’est là en plus que tu peux avoir 1000 fois plus de fun en fait, et tu peux kiffer ta vie à un tout autre niveau.

En parlant de fun, hier soir, je parlais avec ma coach, et elle me disait, c’est pareil. C’est une entrepreneuse, mais elle est plus âgée, elle doit avoir 55 ans. Pendant 20 ans, elle a travaillé dans un milieu très corporate, elle devait avoir un salaire, je ne sais pas, 115-154 peut-être. Elle me disait : « It’s ridiculous, it’s ridiculous to work from home and make millions. » C’est ridicule en fait, c’est ridicule la chance qu’on a de travailler de chez nous, et pour certains de faire des millions. Mais même si tu ne fais pas le million, regarde la chance que tu as en fait. 

C’est-à-dire qu’il y a 30 ans, tes parents, tes grands-parents, tu leur aurais dit comment tu gagnes ta vie aujourd’hui ? Comment tu gagnes de l’argent ? Et ils se seraient dit, ce n’est pas possible en fait, c’est un rêve, tu vois, c’est incroyable. Tu peux faire ce que tu aimes, parler, raconter ta vie que ce soit par écrit, par orale, en vidéo ; Et derrière, enseigner aux gens ce que tu as maîtrisé dans ta vie. 

Plein de fois, on est frustré, on oublie ça, en fait. On oublie ça parce qu’on croit que si on n’a pas un chiffre, si on n’atteint pas un chiffre, si on n’arrive pas à vendre ou autre, ça fait de nous quelqu’un de moins bien. J’ai vraiment envie en 2021 d’être porteur de ce mouvement que tu peux faire du business, à partir de l’amour de toi, à partir de l’amour des autres, et à partir de l’amour du monde. 

J’ai envie de lancer ce mouvement, mais pas ce mouvement comme la plupart des gens le font en mode : « Oui, tu peux faire du business, mais le gars est fauché. » 

J’ai envie de le dire, pas de le dire mais de le démontrer. J’ai envie de démontrer, et d’être un exemple que tu peux avoir beaucoup d’argent, et tu peux avoir beaucoup d’amour. 

Tu peux kiffer des expériences matérielles, et tu peux profiter d’un voyage en business class, et vraiment te faire plaisir. Tu peux profiter d’avoir des millions sur ton compte en banque, et de vraiment te faire plaisir, et ne pas compter, et juste kiffer. 

Tu peux aussi ressentir énormément d’amour et de gratitude pour la vie. C’est vraiment le mouvement que j’ai envie de créer en 2021, pour tous mes clients et pour les gens qui me suivent en fait. Tu vois, parce que je trouve que sur le marché, tu peux avoir des gens qui te parlent de spiritualité, de guide et tout. 

Mais parfois, tu leur poses des questions, des fois, à tes guides, parce que c’est bien d’avoir des guides, mais tu leur as demandé comment tu développes ton business, parce que tu as l’air de ne pas avoir de client.

Et à l’inverse, des gens qui génèrent des millions mais qui vibrent. Je trouve tellement de colères non digérées, des choses comme ça. Et voilà. J’ai vraiment envie d’être ça, et je ne sais pas si ce podcast a un message particulier. Hormis le message de te dire que : 

Tu peux faire du business avec amour.

Et tu peux sûrement apprécier un peu plus la vie que tu as aujourd’hui, un peu plus le business que tu as aujourd’hui, un peu plus les clients que tu as aujourd’hui. Ça peut être une invitation à ça, dès aujourd’hui. Mais j’avais juste envie je pense de partager ce message, d’ancrer ce message, de t’inspirer. Et de t’inspirer à vivre ta journée, ta semaine, ton mois, ton année avec un peu plus d’amour. 

En vivant avec un peu plus d’amour, toutes ces choses-là, ça ne va pas te faire arrêter de performer, bien au contraire.

Ce que j’ai remarqué, c’est que je viens du monde de la performance et en étant performeur, et en m’ouvrant à tous ces concepts, et en travaillant vraiment sur tous ces concepts, en intégrant tous ces concepts dans ma vie, ça m’a fait performer à un autre niveau. Ça m’a fait performer avec un peu moins de force mais avec beaucoup plus de fluidité, beaucoup plus d’inspiration comme s’il y avait quelque chose qui me dépassait.

Hier, je parlais justement avec mon coach sportif, et mon personal trainer. Il me disait : « Tu n’as pas un livre de préparation mentale à me recommander. Je lui dis : J’ai plusieurs sujets, 12 000 livres de préparation mentale à recommander, ça dépend juste de ce que tu recherches. » 

Il me dit : « Toi, tu es plutôt quoi ? Tu es plutôt truc scientifique ancré et tout ou plutôt truc perché ? » 

J’ai dit : » à la base j’étais plutôt truc scientifique et je pense que c’est cool, tu vois, d’avoir quand même les pieds sur terre. Et je suis content d’avoir toute cette base scientifique, de vraiment avoir besoin de comprendre comment fonctionne le cerveau.

Comment fonctionnent toutes ces choses-là, d’un point de vue scientifique, d’un point de vue biologique, toutes ces choses-là. Mais aujourd’hui je me rends compte, wow, il y a tellement plus, tellement plus de choses que la science n’a pas expliqué ou sur lesquelles elle n’est pas capable de mettre des mots, que je m’ouvre beaucoup plus à ces choses-là.

Donc voilà pour ce podcast. Si je dois donner un nom à ce podcast, je ne sais pas encore, mais ce sera un truc du style, l’amour que j’ai envie de mettre dans le business, en 2021. Quelque chose comme ça.

En tout cas, voilà, je te remercie. Je ne sais pas quand tu écouteras ce podcast si c’est en 2020 ou en 2021. 

En tout cas, je voulais t’exprimer ma gratitude aussi pour le fait de me suivre, le fait d’écouter ces podcasts et de me donner l’envie d’en faire davantage. Puisque c’est grâce à vos retours, grâce à vos messages que j’ai envie d’en faire davantage. Parce que je vois qu’il y a des gens qui les écoutent encore et encore. 

Voilà, en tout cas je te souhaite une magnifique journée, une magnifique année, et merci encore pour ton écoute et ton soutien. 

À très vite, et merci à toi. 

 

J’aimerais sincèrement te remercier de m’avoir rejoint et de m’avoir écouté aujourd’hui. 

J’espère sincèrement que ce que j’ai pu partager avec toi aujourd’hui a pu réellement t’aider. Et va surtout t’aider à créer un business qui génère des millions tout en servant les autres et en créant la vie de tes rêves. 

Cet épisode t’a aidé aujourd’hui, alors assures-toi de le partager avec quelqu’un d’autre qui en a besoin. 

Cette mission de créer un monde dans lequel les coachs et les entrepreneurs impactent le monde, tout en créant la vie de leur rêve, ne pourra être atteint que lorsque nous partageons avec les autres ce qui nous a aidé. 

Je t’invite à le partager dès maintenant. 

Encore merci. 

On se retrouve très bientôt pour un prochain épisode. 

Tchao !