Développez un Business qui vous Inspire, au service de votre Vie et de vos Clients.

Épisode #118 | Comment éradiquer la souffrance dans ta vie et dans ton business

Dans un monde où la conformité est la norme. Où avoir de l’ambition, se développer personnellement et gagner beaucoup d’argent est encore jugé.

La grande question est celle-ci.

Comment des entrepreneurs et des coachs comme nous, qui transformons la vie de nos clients. Qui ne peuvent pas et qui ne veulent pas choisir entre le sens et l’argent, entre l’impact et la liberté, entre la vie de nos rêves et faire une différence dans la vie de milliers de clients.

Comment pouvons-nous amener nos entreprises à générer des millions sans sacrifier notre authenticité, notre intégrité et ce qui est vraiment important pour nous.

Mon nom est Julien MUSY

Bienvenue chez No Limit Impact.

 

Vivre aligné avec ses valeurs hautes

Votre capacité à accéder à cette partie et vivre la vie la plus inspirante possible pour vous dépend de, à quel point vous vivez en alignement avec vos valeurs hautes. En alignement avec ce qui est vraiment important pour vous. 

Moins vous reliez les challenges que vous vivez au quotidien à vos valeurs hautes, à votre mission et ce qui vous inspire dans votre vie, plus vous allez avoir l’impression que la vie est contre vous. 

Plus vous reliez les challenges qui vous inspirent à ce que vous voulez devenir, à la vision que vous voulez réaliser, plus vous allez être prêt à embrasser le challenge. Ça ne veut pas dire que vous n’allez pas vivre dans le confort. Ça veut juste dire que vous allez percevoir l’inconfort totalement différemment. 

La douleur est inévitable mais la souffrance est optionnelle. 

Affronter la douleur

C’est-à-dire que pour réaliser une vie inspirante, je suis obligé d’aller affronter la douleur. Par contre, la souffrance est optionnelle parce que la souffrance est la douleur à laquelle je ne donne pas de sens. Et c’est la douleur à laquelle j’ajoute de la résistance. 

Quand tu ne résistes pas à ta douleur, tu peux percevoir la douleur. Mais tu n’as pas la souffrance psychologique qui va avec. 

Quand je me suis cassé le poignet, j’avais fait un séminaire justement où je partageais ces idées avec les autres transformations, deux jours auparavant. Du coup, j’avais vraiment hyper mal au poignet.

Observer, analyser la douleur

Je me réveille en pleine nuit, puisque je ne pouvais pas dormir. Je n’avais pas encore été aux urgences tout ça. J’ai commencé à juste observer ma douleur, en arrêtant de mettre du bruit mental autour de ça. En fait, je pouvais percevoir la douleur. Vraiment je sentais du chaud, beaucoup d’énergie circulait à cet endroit-là, où ne circulait pas. Je n’arrivais pas vraiment à mettre des mots là-dessus, mais en tout cas je sentais beaucoup de sensation à ce niveau-là. 

Ce qui était vraiment désagréable, ce n’était pas vraiment la douleur. C’était l’attente que j’avais de ne plus avoir mal. Et c’était fascinant de voir ça. On peut le voir au niveau physique, mais c’est exactement pareil aussi dans votre vie. 

Ce qui vous fait souffrir, c’est l’attente que cela devrait être autrement. 

Quand vous le vivez, c’est peut-être inconfortable, mais ça vous empower beaucoup plus d’être en paix en fait, et de trouver le sens derrière cette douleur. 

Prendre ses responsabilité face à la situation actuelle

Ce qui vous fait réellement souffrir, c’est le fait de vouloir la changer ; De vous dire que ce devrait être autrement. C’est parfait. Et c’est une opportunité de grandir.

On a un directeur des ventes qui n’est vraiment pas ami avec les valeurs. En termes de résultat, ce n’est pas ouf, mais c’est surtout en termes de valeur.

Pas de prise de responsabilité et tout ça.  Et là, lundi, je dis à Ben :

  • « Tu mets en cadence des warnings ou tu peux le sortir directement en fait. »
    Tu fais comme tu veux. Soit, tu dis que tu arrêtes, soit tu mets en cadence des warnings.

Et lundi soir, après le séminaire, je vais voir Ben, et je lui dis :

  • « Alors comment ça s’est passé ? »

Il me dit…

  • “Je me suis fait embobiner. Il m’a manipulé et en fait, il a réussi à me faire croire qu’on avait besoin de lui pour grandir et avec des belles phrases du type :  Oui mais il va falloir penser autrement si vous voulez passer à autre niveau ou quoi. » 

Alors que le gars il a un business à côté sur lequel il doit générer 5000 euros par mois. Il me donne des leçons à ce niveau-là.

Je ne dis pas qu’on n’a pas à apprendre de ces gens-là. Je dis juste qu’il prend sa responsabilité sur rien. Par contre, il veut tout changer à tous les endroits. Sauf l’endroit sur lequel il est censé travailler. 

Du coup, tout à l’heure il me dit : 

  • « Je vais l’appeler. J’ai entendu ce que tu as dit. J’ai écouté ce matin, le séminaire, et ça m’a trop parlé sur le fait que je dois prendre les bonnes décisions. »

Le challenge est le même, c’est le sens qu’on lui donne qui change.

Et en fait, le challenge est exactement le même. Il n’a pas changé entre hier et ce midi pour Ben. La seule différence c’est qu’il lui a donné un sens différent.

Rester focus sur le futur

Il a vu en quoi est-ce que ce challenge nous permettait de devenir l’entreprise qu’on veut être pour nos clients, qui avant tout est une entreprise sur laquelle on montre l’exemple en fait. Du coup, c’est le même challenge, c’est la même difficulté. La seule chose qui change, c’est le sens qu’il donne à ce challenge. 

Et à tous les moments, vous pouvez prendre le challenge le plus inconfortable de votre business. Il est inconfortable, parce qu’il n’a pas de sens, parce que vous ne lui avez pas donné de sens. Sinon, il ne serait pas si inconfortable. Et ce qui est marrant c’est qu’une fois que tu as appris à voir les avantages et les inconvénients dans le niveau, derrière, tu n’as plus du tout la charge émotionnelle en fait, là-dessus. 

Séparer l’émotionnel du rationnel

Je m’en fous en fait, je n’ai aucune charge émotionnelle vis-à-vis de virer quelqu’un aujourd’hui. 

Au début quand je virais les gens, les deux, trois-premiers, je voyais plus d’avantages que d’inconvénients, et j’oscillais comme ça émotionnellement. Et le jour où je l’ai équilibré, vraiment, j’ai fait le travail de voir c’est quoi les inconvénients, c’est quoi les avantages. Et en fait, c’est juste parfait. 

Aujourd’hui on vire quelqu’un, on ne vire pas quelqu’un. 

Qu’est-ce qui m’inspire ?

Je me demande juste qu’est-ce qui m’inspire et qu’est-ce qui est juste par rapport à ce qui est important pour moi et pour l’entreprise. 

Je suis dans mon axe, pas en train d’osciller comme ça, et d’éviter des trucs parce que j’ai honte de certaines parties de moi, ou je suis fier d’autres parties de moi. 

 

J’aimerais sincèrement te remercier de m’avoir rejoint et de m’avoir écouté. Aujourd’hui, j’espère sincèrement que ce que j’ai pu partager avec toi aujourd’hui a pu réellement t’aider et surtout, va t’ aider à créer un business qui génère des millions tout en servant les autres et en créant la vie de tes rêves.

Si cet épisode t’as aidé aujourd´hui, alors, assure toi de le partager avec quelqu’un d’autre que toi qui en a besoin. Cette mission de créer un monde dans lequel les coachs et les entrepreneurs impactent le monde tout en créant la vie. Leur rêve ne pourra être atteint que lorsque nous partagerons avec les autres ce qui nous a aidé. Donc, je t’invite à le partager dès maintenant. Et encore merci.

On se retrouve très bientôt pour un prochain épisode.

Ciao

Julien Musy