Développez un Business qui vous Inspire, au service de votre Vie et de vos Clients.

Épisode #120 | 6 éléments pour rendre votre offre irrésistible

Dans un monde où la conformité est la norme. Où avoir de l’ambition, se développer personnellement et gagner beaucoup d’argent est encore jugé.

La grande question est celle-ci.

Comment des entrepreneurs et des coachs comme nous, qui transformons la vie de nos clients. Qui ne peuvent pas et qui ne veulent pas choisir entre le sens et l’argent, entre l’impact et la liberté, entre la vie de nos rêves et faire une différence dans la vie de milliers de clients.

Comment pouvons-nous amener nos entreprises à générer des millions sans sacrifier notre authenticité, notre intégrité et ce qui est vraiment important pour nous.

Mon nom est Julien MUSY

Bienvenue chez No Limit Impact.

Vous avez 6 éléments dans votre offre irrésistible.

Et si vous voulez rendre votre offre irrésistible, vous avez juste besoin de jouer sur ces 6 éléments.

1. La promesse de transformation

Au début, je vends un portefeuille, qui est produit, qui est une commodité. À la fin, ce qui me fait le passer de 500 euros à 50 000 euros, et qui fait que vous avez plus envie d’acheter à 50 000 euros qu’à 500 euros, c’est le fait que la promesse de transformation est désirable. 

La promesse de transformation vient de multiplier par 10 votre business. J’ai une transformation qui est concrète alors qu’avant, je vends mon portefeuille. Maintenant, je vends une promesse. 

Quelle promesse offre votre produit

J’ai arrêté de vendre un portefeuille pour vendre une promesse. C’est exactement pareil pour votre business. 

  • Est-ce que vous vendez du coaching ?
  • Est-ce que vous vendez des sessions ?
  • Est-ce que vous vendez une immersion ? 
  • Est-ce que vous vendez un séminaire ?
  • Est-ce que vous vendez une conférence ?

Tout ça, on s’en bat les couilles, on n’en a rien à foutre. La seule chose qui compte c’est :

  • “Quelle est la promesse de ce truc-là ?”

Vous l’avez vu le portefeuille, intrinsèquement, c’est portefeuille… Je ne sais même pas combien ça vaut. C’est un portefeuille qui doit coûter 100 ou 200 euros à mon avis, pas plus. 

Parce que le produit en soi, c’est une commodité, et on s’en fout. Ce qui compte, c’est la promesse que vous faites autour de ça. 

2. La modélisation de signature 

Je vais y revenir. C’est en fait votre méthode. Et c’est tout ce qui rend votre méthode unique. 

3. Un format stratégique inspirant

En gros, c’est quoi les livrables ? Ok ? Qu’est-ce qu’il y a concrètement dans cette offre ? 

Au début, c’était le portefeuille, ensuite c’était le portefeuille plus le post-it. Voilà les livrables.

En ajoutant un livrable qui est très désirable, je peux modifier totalement la manière dont la personne perçoit mon offre. Je peux également jouer sur le prix et les modalités de paiement. 

4. Des conditions confortables

Vous savez que ça reste 50 000 euros, que vous le payez avant et après et que vous le payez en 12 fois, ça reste 50 000 euros.

Par contre, le fait de faire évoluer les modalités de paiement, et de réfléchir sur comment est-ce que je fais évoluer ces modalités de paiement pour rendre mon offre plus désirable, et pour lever les objections, fait que d’un coup vous avez beaucoup plus envie d’acheter mon offre. 

5. L’inversion du risque

Ce qui a rendu mon offre plus désirable, c’est aussi au moment où j’ai commencé à ajouter de l’inversion du risque. Et j’ai commencé à vous dire que si vous ne faisiez pas ça, je vous vais rembourser votre investissement. Si vous n’aviez pas la promesse, je vais rembourser votre investissement. 

6. Une opportunité à saisir d’urgence

Le dernier élément sur lequel je n’ai pas joué, mais j’aurais pu faire monter encore la valeur du portefeuille. Si je vous avais dit qu’il n’y a qu’un portefeuille, et celui qui est capable… J’aurais pu le faire monter à 150 000 euros en disant :

  • « Ce portefeuille, je ne le vendrai qu’à une personne aujourd’hui. J’ai besoin que vous preniez votre décision rapidement. »

Parce que là, je vais chercher sur votre cerveau reptilien et vous avez cette peur de passer à côté. Du coup, vous devenez totalement irrationnel et pouvez acheter n’importe quoi. 

Voilà les 6 éléments pour rendre votre offre irrésistible. Lorsque je prends le business, ou lorsque je fais évoluer un business, la première chose que je regarde, c’est l’offre. 

  • Comment est-ce qu’on peut rendre l’offre plus sexy ?
  • Comment est-ce qu’on peut rendre l’offre plus irrésistible ?

Rendre sexy l’offre

Par exemple, sur Limitless Scaling, on est passé de faire 2-3 ventes par mois, à en faire 10, sans changer le process de vente, juste en ajoutant un seul élément. C’est l’inversion du risque.

L’inversion du risque

Tu peux démarrer le programme, tester 30 jours le programme. Et si à la fin des 30 jours, tu as l’impression que ce n’est pas le bon programme pour toi, tu n’as pas besoin de nous poser de question, tu nous envoies un mail. Tu nous dis que ce n’est pas le bon programme pour toi, on te rembourse totalement ton investissement. Et en plus de ça, tu gardes l’ accès à tout l’espace membres, offre irrésistible. 

Si tu as envie de suivre cette offre, on te propose de tester 30 jours le truc gratuitement en fait. Bien sûr tu as un premier versement à faire, mais cet argent tu peux le récupérer, l’offre est irrésistible. 

Prendre des risques

Et après, c’est votre rôle d’être suffisamment confiant, clair, bon, déterminé, pour que vos clients, dans les 30 premiers jours par exemple, si vous faites cette inversion du risque, il ne vous dise pas : « J’arrête. » 

Ce qu’il y a d’intéressant, c’est qu’au début, j’avais un peu peur en faisant ça sur Limitless Scaling. Je me suis dit :

  • « Merde, OK. »

Je le tente parce que j’ai envie de voir et en général, je vois le marketing, et je voie les business comme quelque chose de fun. Je le vois comme un jeu. Je pense que c’est une des croyances aussi qui m’amène à avoir les résultats que je veux. C’est que l’argent, le business, et tout, je le vois comme un jeu. 

Du coup, je me suis dit :

  • « Tiens, on va le tester, on va s’amuser avec ça. »

Et du coup, j’ai commencé à mettre en place cette inversion du risque sur lequel tu peux tester le programme 30 jours. Si au bout de 30 jours, tu n’es pas satisfait, je comprends, tu as juste à nous envoyer un message, on te rembourse intégralement le programme, et tu gardes l’accès à tous les espaces membres. Tu ne prends aucun risque. Au pire, tu as eu accès à toute l’information gratuitement. Et au mieux, ça transforme ton business et il fallait que tu le tentes dans ta vie. 

En faisant ça, je me disais, je suis vraiment curieux de voir combien il y a de personnes qui arrêtent au bout de 30 jours.

Résultats de l’offre avec inversion du risque

En fait, là, depuis qu’on a mis en place cette offre, on a fait entrer 16 personnes. Sur les 16 personnes, 16 personnes sont arrivées à la fin des 30 jours. Zéro demande de remboursement. 

Et je suis sûr que sans ajouter cet élément à l’offre, on aurait peut-être eu 3-4 personnes qui se seraient engagées. Mais juste parce qu’on a changé un élément de l’offre. 

L’inversion du risque, seul levier efficace pour vendre plus ?

Donc attention, je ne suis pas en train de vous dire, vous devez ajouter une inversion de risque de cette manière. Je suis juste en train de vous dire que si vous voulez vendre plus, vous avez 6 leviers. 

Vous pouvez rendre votre promesse plus désirable, vous pouvez rendre votre méthode plus sexy, plus unique et plus désirable. On va y revenir cet après-midi. Vous pouvez rendre le format également plus sexy. 

Format

C’est-à-dire que si par exemple aujourd’hui, c’est en zoom, peut-être que ça dépend de votre avatar, ça dépend de votre client idéal, peut-être qu’il a envie de vous voir en présentiel. Ou au contraire, il n’a pas du tout envie de vous voir, ce qui arrive.

C’est qu’aujourd’hui, par exemple, tu me proposes un programme et tu me dis :

  • « Il va falloir que je me déplace ou quoi. »

Je te dis :

  • « Je ne sais pas où je serai dans un mois, je n’ai pas d’habitation. Ça va me saouler si tu me dis qu’il faut que je vienne à Paris dans un mois en fait. » 

Je peux jouer sur le prix et les modalités de paiement. Je peux jouer sur l’inversion du risque, et je peux jouer sur l’urgence et la rareté. 

Avantages de métriser les offres irrésistibles

Et quand je m’écris de cette compétence de faire des offres irrésistibles, je peux être mauvais marketeur. Je peux être mauvais vendeur. Si j’ai le courage, la confiance et la foi de faire une offre irrésistible, dans laquelle je crois suffisamment en moi dans mon produit, dans mon service, pour prendre le risque à la place de mon client parce que ce n’est pas que vous inventez un risque.

Le risque, c’est soit votre client, soit vous qui le prenez.

Il y a le client, pour lui que ça ne marche pas, ou soit vous qui demandez un remboursement. 

Inverser la valeur perçue

Et si on part un peu plus loin. En fait, la personne qui n’est pas capable de percevoir de la valeur dans les 30 premiers jours de votre programme. Tant mieux en fait qu’elle ne continue pas. Je veux dire que c’est gagnant-gagnant. Si elle continuait, après elle dit :

  • « Oui, c’était de la merde avec cette personne. » 

Ça ne sert ni l’un ni l’autre. 

Le coût psychologique et financier d’un programme

Donc, je ne suis pas en train de vous dire de faire ça forcément. Je suis juste en train de vous reconnecter à votre pouvoir de faire des offres irrésistibles. De comprendre que si la personne n’a pas acheté, c’est soit parce que vous avez été très mauvais pendant l’appel de vente. Et ça, je suis désolé. Soit, parce que tout simplement, la valeur perçue de votre offre était inférieure à l’inversion du risque, était inférieure au risque plus au prix.

Le risque financier

Parce que le coup de votre programme pour votre client, n’est pas que le prix. C’est le prix plus le risque qu’il prend. Le risque qu’il prend d’avoir pris une mauvaise décision. Ses proches lui disent :

  • « Putain, mais tu as mis 3000 euros ou 10 000 euros dans un programme de merde qui ne sert à rien avec un bouffon. Tu n’aurais jamais dû faire ça. »

Le risque social

C’est l’engueulade qu’il va avoir avec son mari ou sa femme. C’est tout ça en fait qu’il y a dans la tête de votre prospect. C’est le fait qu’il ne sait pas ce qui va l’attendre. 

  • Est-ce qu’il va me faire sauter au plafond et chanter dans tous les sens pour que je me libère de mes blocages ? 
  • Est-ce qu’il va me faire faire du sport 3 fois par jour si je veux perdre du poids ?

Le risque tangible

C’est tout ce risque qui est tangible. Et votre rôle, c’est d’inverser ce risque-là, et d’inverser la valeur perçue. 

Et vous savez quoi, dans notre industrie, peu de personnes ont le courage de faire ça. Et vous avez un vrai avantage concurrentiel à jouer là-dessus, mais ça vous oblige à être bon. Ça vous oblige à avoir un produit qui fait une réelle différence dans la vie des gens. Et tant mieux parce que c’est le type de client que j’ai envie d’avoir.

Si votre truc, c’est :

  • « Julien, comment est-ce que je fais pour développer mon business ? Aujourd’hui, j’ai 80% de demandes de remboursement. Est-ce que tu peux m’aider à développer mon business ? »

Je ne peux pas t’aider en fait. C’est un produit de merde et je ne veux pas aider un business de merde à se développer. 

 

J’aimerais sincèrement te remercier de m’avoir rejoint et de m’avoir écouté. Aujourd’hui, j’espère sincèrement que ce que j’ai pu partager avec toi aujourd’hui a pu réellement t’aider et surtout, va t’ aider à créer un business qui génère des millions tout en servant les autres et en créant la vie de tes rêves.

Si cet épisode t’as aidé aujourd´hui, alors, assure toi de le partager avec quelqu’un d’autre que toi qui en a besoin. Cette mission de créer un monde dans lequel les coachs et les entrepreneurs impactent le monde tout en créant la vie. Leur rêve ne pourra être atteint que lorsque nous partagerons avec les autres ce qui nous a aidé. Donc, je t’invite à le partager dès maintenant. Et encore merci.

On se retrouve très bientôt pour un prochain épisode.

Ciao

Julien Musy