Développez un Business qui vous Inspire, au service de votre Vie et de vos Clients.

Épisode #91 | Si ton business n’est pas automatisé, écoute ce podcast

Dans un monde où la conformité est la norme. Où avoir de l’ambition, se développer personnellement et gagner beaucoup d’argent est encore jugé.

La grande question est celle-ci.

Comment des entrepreneurs et des coachs comme nous, qui transformons la vie de nos clients. Qui ne peuvent pas et qui ne veulent pas choisir entre le sens et l’argent, entre l’impact et la liberté, entre la vie de nos rêves et faire une différence dans la vie de milliers de clients.

Comment pouvons-nous amener nos entreprises à générer des millions sans sacrifier notre authenticité, notre intégrité et ce qui est vraiment important pour nous.

Mon nom est Julien MUSY

Bienvenue chez No Limit Impact.

Ces 4 éléments, c’est ce que j’appelle la chaîne de valeur, c’est ce qui permet à un prospect qui n’a jamais entendu parler de vous, de passer de « Je ne te connais pas, je ne sais pas qui tu es, je ne sais pas ce que tu proposes, je ne sais pas pourquoi je devrais t’écouter », à « Je suis un client fan qui rachète encore et encore. »

Dans cette chaîne de valeur : génération de lead, conversion livraison, LTV. 

Life Time Value, c’est comment est-ce que j’amène mes clients à acheter et comment est-ce que je les aide à me recommander. Éventuellement, comment est-ce que je prends les témoignages et tout ce qui va avec. 

Comment avoir un business scalable ?

Cette chaîne de valeur, si vous voulez croître, si vous voulez avoir un business qui est scalable, elle doit être prédictible. 


Avoir des moyens prédictibles.

  • C’est-à-dire que vous devez avoir un moyen qui est prédictible de générer des prospects. 
  • Vous devez avoir un moyen qui est prédictible de convertir ces prospects. 
  • Vous devez avoir un moyen qui est prédictible de transformer ces clients en clients très satisfaits. 
  • Et un moyen qui prédit de les faire racheter encore et encore.


Avoir un business qui peut fonctionner sans votre intervention. 

Prédictible et j’ajoute une nuance, c’est prédictible et qui ne dépend pas de vous. C’est là où vous avez un business scalable. Tant qu’aujourd’hui, quelque chose dépend de vous, votre business n’est pas scalable. 

Aujourd’hui, par exemple, sur un programme comme leader de transformation, on peut m’enlever de l’équation. Ce n’est pas grave. 

Limitless scaling n’est pas encore scalable. Pourquoi ? Parce que j’interviens dans la livraison. Maintenant j’adore intervenir dans la livraison. Tant que j’adore intervenir dans la livraison, ce n’est pas grave, ça dépend de moi. 

Par contre, souvent, le fait d’en avoir marre ne prévient pas. Et quand tu en as marre, c’est trop tard. Quand tu en as marre de livrer ton produit, c’est trop tard parce que tu ne veux plus en entendre parler.

Tu n’as plus l’énergie pour le systématiser et en faire un process. Le moment où c’est le plus facile de systématiser un business et de mettre en place les process et les systèmes nécessaires à ce qu’il fonctionne sans vous, c’est quand vous êtes passionné par ça. 

Ces derniers mois, en ce moment, le fait que l’on mette Limitless Scaling au premier plan dans notre marketing, et que ça devienne le produit principal chez Leader De Ton Marché, ça élève le niveau d’inspiration que j’ai de limitless scaling. J’ai beaucoup plus de focus sur Limitless Scaling aujourd’hui, que j’en ai eu avant, et que j’en aurais sûrement dans le futur. 

C’est le meilleur moment pour mettre en forme mes connaissances. C’est pour ça que là j’ai dû écrire 50 pages sur Limitless Scaling, sur ce que je délivre, sur comment je veux le délivrer, sur ce que je veux qu’il y soit enseigné. 

C’est facile de le faire pour moi en ce moment, parce que je suis passionné par ça. Et je suis passionné par ça et je suis à fond là-dedans.

Si dans 3 mois, j’en ai marre, ce sera trop tard pour aller écrire ces 50 à 100 pages de contenus qui permettent de documenter ce contenu, et derrière, le transmettre à des coachs. 

Et c’est souvent l’erreur qu’on fait, que j’ai parfois faite. C’est de me dire, non mais ça va en ce moment, ça me passionne, je n’ai pas besoin de le déléguer, ça me passionne. Mais le fait de ne plus être passionné par le truc ne prévient pas.

Dans leader de transformation, je peux faire passer des gens qui n’ont jamais entendu parler de moi ici, à des gens qui vont soit racheter la suite de leader de transformation, soit acheter Limitless Scaling, sans que moi, je sois intervenu si je le veux. 

Ça ne veut pas dire que je n’ai pas envie d’intervenir parfois. Ça veut juste dire que si je le veux, je peux ne pas le faire. 

Comment faire ça ?

Souvent, en tant qu’entrepreneur, on s’exagère un petit peu, et on croit un peu qu’on est indispensable et qu’il n’y a que nous qui puissions faire ça. Néanmoins, si on prend ces 4 éléments, ils sont juste un ensemble de systèmes. 

Aujourd’hui, quand vous générez des leads, c’est juste un système. Pour certains, vous faites de la pub Facebook. Pour d’autres, vous êtes capable de faire des vidéos. Pour d’autres vous faites des posts. Pour d’autres vous faites du contact direct. 

Peu importe la manière dont vous le faites, c’est une compétence que vous avez développé avec un message spécifique. 

Si vous prenez le temps nécessaire ou que vous mettez l’énergie nécessaire pour transmettre ça à quelqu’un, une autre personne peut le faire exactement de la même manière que vous. 


Ne pas penser que vous êtes indispensable. 

Et je veux que vous tous adoptiez cette croyance maintenant. 

La pire croyance que vous puissiez avoir pour scaler un business, c’est « je suis indispensable ». C’est juste de l’égo. Je peux trouver quelqu’un pour me remplacer à chaque poste.

C’est Richard Branson qui dit ça quand on lui demande comment est-ce qu’il a fait pour créer autant d’entreprise. Il dit :

En fait une entreprise c’est simple, je définis une vision, je prend des gens meilleurs que moi, et je les laisse avancer

Richard Branson

Ce que dit également Steve Jobs :

“Je ne paie pas les gens pour leur dire quoi faire. Je paie les gens pour qu’ils me disent quoi faire.”

Steve Jobs

Aujourd’hui, sur des choses sur lesquelles vous n’êtes pas très bons, vous pouvez trouver des gens qui sont meilleurs que vous. Maintenant, vous avez tous amené votre boîte à un certain niveau.

Ce qui veut dire que vous êtes quand même très très bons dans un ou deux domaines ou peut-être trois, qui vous a amené à ce niveau. Peut-être que sur ces unes ; deux ; trois choses où vous êtes vraiment excellent, vous ne trouverez pas quelqu’un qui soit dès maintenant aussi bon, mais il peut le devenir. 

Les 4 zones sur lesquelles vous pouvez opérer

J’aimerais que vous compreniez une chose. Dans votre vie, il y a 4 zones sur lesquelles vous pouvez opérer. 

La boring zone.

C’est dans cette zone que vous passez, pour la plupart, 80% de votre temps aujourd’hui. Je me fais chier. Je ne suis pas incroyable, je ne suis pas excellent, j’ai moins de 8/10 dans mon niveau d’excellence. Et en termes d’inspiration, je suis aussi moins de 8/10. C’est la Boring zone. 

Tout le monde peut vous remplacer ici, prenez quelqu’un. 

La zone d’artiste.

Ensuite il y a la zone d’artiste, c’est là où mon niveau d’inspiration est très élevé. J’adore faire faire ce truc, par contre je ne suis pas ultra excellent.

Cette zone d’artiste n’est pas à dégager pour une seule raison: si vous passez suffisamment de temps dans votre zone d’artiste, comme vous êtes inspirés, vous allez devenir excellent. 

L’unique ability.

L’unique ability, c’est l’endroit sur lequel vous êtes excellent et passionné. 

Maintenant comme vous êtes des êtres humains qui évoluent et qui grandissent. En général, après être dans l’unique ability, ça évolue.

Le niveau d’inspiration baisse, parce que vous commencez à vous ennuyer et vous le connaissez par cœur. Et ça, ça devient la zone d’excellence. 

La zone d’excellence. 

Une zone d’excellence, mais qui ne vous inspire plus. Ce qui est intéressant, c’est que quand vous êtes dans une zone d’excellence, qui ne vous inspire plus, vous allez très vite repasser dans cette boring zone, parce que vous allez mettre moins d’attention aux détails.

Vous n’allez pas vous remettre en question. Vous n’allez pas vous améliorer. Et vous allez redevenir moyen dans cet endroit-là.

Donc à quoi sert cette chaîne de valeur et à quoi sert la systématisation ?

Tout simplement parce que vous ne devez garder que ces deux zones-là et déléguer tout le reste. 

Quand vous êtes excellent dans quelque chose, c’est justement le moment où vous devez être capable de former quelqu’un parce que vous savez que dans quelques jours, semaines, mois, ça deviendra une boring zone.

Et le jour où c’est dans votre zone d’ennui, vous n’avez plus la patience et l’énergie pour former quelqu’un. 

Vous voulez juste vous débarrasser du truc. Et déléguer n’est pas se débarrasser. Plus tu grandis, plus les choses évoluent dans tes perceptions.

Souvent dans qui tu es ou ce que tu fais, les gens disent : « Mais je ne comprends pas. Tu changes trop vite. »

Et ils vont t’en faire une critique. Mais tu changes. Quand on te fait cette critique, c’est plutôt un compliment. Si tu évolues et que tu mets beaucoup d’énergies à grandir, ce qui te passionnait il y a deux mois, ne te passionne plus aujourd’hui. C’est normal. 

Maintenant il y a aussi quelque chose, il y a tout un lot d’activités qui vont être là. 

Ici tu as des choses qui vont être éphémères, et tu as des choses qui vont rester toute ta vie. 

Par exemple,  j’ai toujours adoré faire des séminaires, faire des conférences. Ça fait 4 ans, j’adore et je pense que j’aimerai ça toute ma vie. 

Par contre, des sujets qui m’inspirent de transmettre vont évoluer au fur et à mesure d’où est-ce que j’en suis.

Donc il y a des choses qui vont rester, et il y a des choses qui vont évoluer en fonction de là où tu en es. Maintenant dans ce que j’enseigne, vis-à-vis du business, il y a des choses que j’enseignais avant qui me font chier aujourd’hui.

Mais vis-à-vis du développement personnel et tout ça, ce que j’enseignais il y a 4 ans, je suis toujours aussi passionné de l’enseigner aujourd’hui à un autre niveau de complexité, en allant plus loin, en ayant progressé là-dessus, mais ça n’a pas beaucoup évolué. 

Donc dans cette zone-là, il y a des choses qui vont rester et des choses qui vont changer. Et c’est ok. 

Quand les choses bougent vite ici, ça veut juste dire que ça t’a stimulé et tu étais inspiré parce que c’était nouveau, plus que parce que c’était vraiment quelque chose de ton essence que tu as envie de faire toute ta vie. 

Il y a deux sentiments que vous avez quand vous avez la sensation d’avoir fait quelque chose de mal ou de devoir faire quelque chose de mal. C’est la culpabilité ou la honte. 

La culpabilité. 

C’est l’illusion que j’ai créée plus de mal que de bien pour quelqu’un d’autre. 


La honte. 

C’est l’illusion que j’ai créée plus de mal que de bien pour moi-même. Plus d’inconvénients que d’avantages. Plus de pertes que de gains. Plus de douleurs que de plaisirs. 


Donc lorsque vous vous sentez coupable, c’est parce que vous avez l’impression que vous créez plus d’inconvénients que d’avantage pour quelqu’un à l’extérieur. 

Là, si on prend le cas d’Olivier, il ressent de la culpabilité, parce qu’il a l’impression de créer plus d’inconvénients que d’avantages pour ses clients. Plus de douleurs que de plaisirs pour ses clients. Plus de stagnation que de croissance pour ses clients. Plus de pertes que de gains pour ses clients. 

Ça, c’est une illusion. Donc va voir en quoi est-ce que le fait que quelqu’un d’autre fasse le coaching à ta place, servirait à tes clients ? En quoi est-ce que ça les aiderait à atteindre davantage leurs objectifs ? 

Et je vous laisse vraiment aller chercher, 10 ; 20 ; 30 arguments pour venir équilibrer ces perceptions, puisque quand tu équilibres tes perceptions et que tu perçois autant d’avantages que d’inconvénients, tu es OK. Tu prends ta décision et tu avances.

C’est un truc que j’ai fait, voir ça justement et en quoi est-ce que déléguer les coachings de groupe sur Leader De Transformation sert mes clients. 

Je suis loin des gens qui débutent. J’ai beaucoup moins de patience qu’un coach qui est plus dans ses problématiques. Je n’ai plus l’envie. Je suis moins connecté à ce que c’est au tout début, à plein de choses. Alors qu’ils peuvent avoir quelqu’un qui est beaucoup plus en lien avec ça.

J’ai vu tous les bénéfices, en fait, pour mes clients. Et ce qui est assez intéressant vis-à-vis des critiques, c’est que tu vas les prendre mal, si tu n’as pas fait ce travail d’aller équilibrer et que toi-même tu as déjà la culpabilité et qu’on vient mettre en lumière cette culpabilité. 

Aujourd’hui, si un client me dit, je ne te vois pas assez, Ok en fait. Tu sais quoi ? Je ne suis pas au courant en fait qu’on me dise ça. 

Mais je suis à l’aise avec ça, et je vois les bénéfices. Je vois qu’on peut servir plus de clients. Je vois que les coachs sont beaucoup plus engagés que moi sur des clients qui débutent. Je vois tout ça, et aujourd’hui, je suis convaincu que c’est plus un service pour mes clients de déléguer le coaching que de tout faire moi-même. 

Puisque je vais avoir un niveau d’énergie qui va être ras des pâquerettes. Forcément une boite, plus elle est au début, plus tu prends le risque. Parce que le gars, tu n’es pas sûr qu’il reste sur le business modèle.

La personne, est-ce qu’elle est déter ? Est-ce que je crois qu’elle va tout donner ? Est-ce que je crois que dans 10 ans elle sera encore là même si ça ne marche pas ? Qu’est-ce que le business modèle, parce que le business modèle, dans deux ans, il faudrait qu’elle le change. Son positionnement dans deux ans, il faudra qu’elle le change. 

Donc est-ce qu’elle a la capacité de changer ça ?

Voilà donc votre but, votre objectif dans cette chaîne de valeur, c’est identifier, tout ce que vous faites ici, et comment est-ce que vous le déléguez 

Pour ça, vous avez besoin de mettre des systèmes en place. 

 

J’aimerais sincèrement te remercier de m’avoir rejoint et de m’avoir écouté aujourd’hui. 

J’espère sincèrement que ce que j’ai pu partager avec toi aujourd’hui a pu réellement t’aider. Et va surtout t’aider à créer un business qui génère des millions tout en servant les autres et en créant la vie de tes rêves. 

Cet épisode t’a aidé aujourd’hui, alors assures-toi de le partager avec quelqu’un d’autre qui en a besoin. 

Cette mission de créer un monde dans lequel les coachs et les entrepreneurs impactent le monde, tout en créant la vie de leur rêve, ne pourra être atteint que lorsque nous partageons avec les autres ce qui nous a aidé. 

Je t’invite à le partager dès maintenant. 

Encore merci. 

On se retrouve très bientôt pour un prochain épisode. 

Tchao !