Développez un Business qui vous Inspire, au service de votre Vie et de vos Clients.

Épisode #93 | Comment déléguer à des freelances et gagner plusieurs heures par jour

Dans un monde où la conformité est la norme. Où avoir de l’ambition, se développer personnellement et gagner beaucoup d’argent est encore jugé. 

La grande question est celle-ci. 

Comment des entrepreneurs et des coachs comme nous, qui transformons la vie de nos clients. Qui ne peuvent pas et qui ne veulent pas choisir entre le sens et l’argent, entre l’impact et la liberté, entre la vie de nos rêves et faire une différence dans la vie de milliers de clients. 

Comment pouvons-nous amener nos entreprises à générer des millions sans sacrifier notre authenticité, notre intégrité et ce qui est vraiment important pour nous. 

Mon nom est Julien MUSY

Bienvenue chez No Limit Impact.

 

Votre but, votre objectif dans cette chaîne de valeur, c’est d’identifier tout ce que vous faites et comment est-ce que vous le déléguez ? 

Pour ça, vous avez besoin de mettre des systèmes en place. 

Un système c’est quoi ? 

Vous avez différents types de système. 

Premier type de système : Une checklist.

Je vais vous prendre l’exemple le plus bidon qui existe. Ça fait 20 ans que ma mère m’a toujours répété ça. Quand je fais ma valise, il me faut une heure et demie à chaque fois.

En mode, « oui je commence à faire autre chose, j’écoute une vidéo YouTube en même temps, je me dis je commence ma valise, puis après je me dis je ne sais pas quoi mettre dedans. » Ça me prend une heure et demie.

Et après je me dis, mais tu n’as rien fait de cette heure et demie.  À chaque fois, je déteste de plus en plus faire ma valise, et je déteste tout ça. 

Puis un jour je me suis dit : « En fait, ça me saoule ce truc. Ça me saoule, j’en ai marre de perdre du temps. J’en ai marre de perdre mon énergie, d’être fatigué après avoir fait ma valise. » Il s’agit de faire une valise Julien, ce n’est pas le bout du monde.

Du coup, je me suis dit que je vais créer une checklist de ce que je dois mettre dans ma valise. 

Maintenant je sais que quand je fais ma valise, je m’y prends 7 minutes avant de partir. Donc ce que je fais, c’est que j’ai juste ma checklist. Je sais qu’avec ma checklist, il me faut 5 minutes pour faire ma valise. Je n’ai pas à réfléchir, je n’ai pas à prendre d’espace mentale là-dessus. Je suis exactement ce qui est écrit, je regarde mon téléphone, ok ça, boom dans la valise. 

Vous rigolez mais pour quelqu’un comme moi, qui doit voyager et refaire une valise, au moins toutes les semaines, j’ai dû refaire peut-être 100 fois ma valise dans l’année. 100 fois une heure et demie de perdues, ça fait beaucoup. 

Putain, ça fait cher de la valise. 

Donc, une checklist, c’est un premier type de système. Il y a plein de choses sur lesquelles vous pourriez faire des checklists qui faciliteront votre vie.

Rien que si vous avez une checklist pour aller faire vos courses, je vous garantis que ça changerait votre vie. L’énergie et le temps que vous prenez à vous demander ce que je vais manger, c’est un truc de dingue. Voilà, checklist, premier type de système. 

Pourquoi fait-on des systèmes ? 

Juste avant d’aller sur les 6 autres types de système, j’aimerai rappeler pourquoi est-ce que l’on fait des systèmes ? 

On met en place des systèmes pour pouvoir le déléguer. Aujourd’hui, ma femme de ménage peut faire ma valise en fait. Elle a juste à regarder ma checklist. Donc si je veux, je peux lui déléguer ça.

Mais ça peut vous permettre aussi d’économiser du temps et de l’énergie pour vous. Et souvent on oublie ça. On se dit : « mais non, c’est juste pour les autres. » Non non, un système, ça peut être aussi pour toi, pour te faciliter la vie. 

Donc premier type de système, checklist.

Deuxième type de système : Un modèle. 

Ça peut être un modèle de contrat, ça peut être un modèle de page de vente, ça peut être un modèle de webinaire. 

Il y a plein de choses sur lesquelles vous pouvez faire un modèle,qui facilite votre vie. Ça peut être un modèle de prise de rendez-vous avec quelqu’un. Ça peut être un modèle de follow up après un appel de vente. 

Vous pouvez utiliser des modèles qui vous permettent, derrière, d’économiser votre temps de travail, parce que vous avez juste à calquer sur un modèle. 

Troisième type de système : S.O.P. Standard Operating Procedure

C’est typiquement une procédure sur laquelle vous allez écrire étape 1 faire ça, étape 2 faire ça, étape 3 faire ça, étape 4 faire ça. 

C’est ce qu’on peut appeler des fois, un process, une procédure. SOP. En tout cas je crois, que pour certains, écrire un process, étape 1, étape 2 sur certaines choses, c’est rien que le fait de se dire putain, je vais écrire le process… 

Il y en a qui adorent le faire, et il y en a qui détestent faire ça.

Quatrième type de système : Une vidéo.

Vous n’êtes pas obligé de les écrire vous-même, vous pouvez faire une vidéo, c’est plus facile. Vous pouvez faire une vidéo et demander à un assistant à Madagascar ou à votre assistante d’en faire un doc, et juste qu’elle décompose les étapes derrière.

Si par exemple, la vidéo vous prend 4 minutes et peu d’énergie à faire, de l’expliquer, ça vous prend 4 minutes. Mais vous savez que si vous devez mettre en forme le document et tout, ça vous prend 30 minutes.

En fait, la vidéo de 4 minutes, il est possible que pour le comprendre ça va lui prendre une heure. Et si vous la payez 15 euros de l’heure, il vaut mieux payer quelqu’un 15 euros de l’heure pour le faire, plutôt que vous, être à 100 ; 200 ; 500 ; 1 000 euros de l’heure, peu importe votre taux horaire et de prendre une demi-heure, même si ça va plus vite si vous le faites. 

Un système peut être une vidéo. Pour ceux qui ne le font pas encore, je vous invite à utiliser Loom dès maintenant.

C’est un truc tellement pratique. Loom est un petit logiciel et en plus il y a une version gratuite. Et je pense que la version gratuite suffit amplement. J’ai toujours utilisé la version gratuite il me semble.

Vous allez sur l’ordinateur, vous ne vous posez pas la question, vous avez juste à appuyer sur un bouton, et vous pouvez immédiatement enregistrer votre écran avec votre visage, et derrière, partager immédiatement à quelqu’un le lien de cette vidéo. Zéro mise en forme, c’est hyper facile. 

Si vous voulez, vous pouvez aussi éditer cette vidéo en 2 secondes.

Cinquième type de système : Un logiciel. 

Un système peut être un outil logiciel. Vous pouvez utiliser un outil, un logiciel, qui vous facilitera la vie. 

Par exemple, là on a mis en place un nouveau logiciel. Avant, à la fin du mois, on devait aller chercher combien est-ce qu’on a gagné ce mois-ci, quel type de produit etc. Ça prenait 4 heures à quelqu’un pour le faire. En plus de ça c’est un job horrible. 

On a mis en place un QuicKbooks, on utilise maintenant QuickBooks. Il nous donne un rapport automatiquement de combien d’argent on a gagné ce mois-ci, d’où viennent les produits.

Oui, ça coûte je ne sais pas combien 80 ; 50 ; 100 euros par mois, un truc comme ça. 

Mais entre 100 euros par mois ou avoir un truc qui est automatisé, je préfère avoir un truc automatisé en fait.

Un outil logiciel, par exemple pour entrer vos chiffres, rentrer vos chiffres, vos KPI et tout ça. Quand vous faites le récap de la semaine, ça peut être automatisé. Vous pouvez automatiser le fait de remplir des chiffres.

Vous pouvez automatiser avec des outils comme Airtable, zapier ou même d’autres outils. Il y en a plein.

Sixième type de système :  Un rappel automatisé.

Si on définit qu’un système est quelque chose qui a pour but de standardiser la qualité de ce que vous produisez et de rendre votre vie plus facile. Avoir un rappel qui vous dit : tous les lundis, fais ça ; tel jour, fais ça. C’est une sorte de système.

Septième type de système : Un mix de tout cela. 

Par exemple, dans un processus de recrutement il y a forcément plein d’étapes. Ça inclut plusieurs personnes. Il va y avoir plus de complexité autour de ça. 

Dans notre processus de recrutement, il y a une procédure, étape 1 fais ça… fais ça. 

Dedans, il y a également un outil logiciel d’automatisation, puisque derrière, on a automatisé le fait que les gens remplissent leurs candidatures, ça arrive exactement là-dessus. On a fait plein de zapier qui nous permettent de pouvoir trier et en un clic, d’envoyer un mail derrière. En disant à la personne, est-ce que oui ou non elle accepte ? Est-ce que oui ou non elle passe à l’étape supérieure ou quoi. 

Donc voilà, on a de l’automatisation dedans. On a également des vidéos pour expliquer comment utiliser le logiciel d’automatisation. On a des modèles d’e-mail dedans, pour prendre rendez-vous. En gros, on a un mix de tout ça.

Ce n’est pas pour le process de recrutement que je vous dis ça. C’est pour que vous compreniez que des fois ça peut être juste sur une tâche spécifique. Vous pouvez avoir un seul de ces trucs-là, comme faire une valise. Maintenant sur des choses plus complexes, vous allez avoir un mix de tout ça.

Par exemple pour votre process de pub Facebook, il y a forcément plein de choses. Il y a une checklist quand tu lances ta pub. Il y a un modèle. Voici les différents modèles de comment tu fais ta pub facebook. Il y a une étape 1, une étape 2, une étape 3 etc…

 

J’aimerais sincèrement te remercier de m’avoir rejoint et de m’avoir écouté aujourd’hui. 

J’espère sincèrement que ce que j’ai pu partager avec toi aujourd’hui a pu réellement t’aider. Et va surtout t’aider à créer un business qui génère des millions tout en servant les autres et en créant la vie de tes rêves. 

Cet épisode t’a aidé aujourd’hui, alors assures-toi de le partager avec quelqu’un d’autre qui en a besoin. 

Cette mission de créer un monde dans lequel les coachs et les entrepreneurs impactent le monde, tout en créant la vie de leur rêve, ne pourra être atteint que lorsque nous partageons avec les autres ce qui nous a aidé. 

Je t’invite à le partager dès maintenant. 

Encore merci. 

On se retrouve très bientôt pour un prochain épisode. 

Tchao !