Développez un Business qui vous Inspire, au service de votre Vie et de vos Clients.

Épisode #67 | Une habitude qui peut transformer ta vie

Dans un monde où la conformité est la norme. Où avoir de l’ambition, se développer personnellement et gagner beaucoup d’argent est encore jugé. 

La grande question est celle-ci. 

Comment des entrepreneurs et des coachs comme nous, qui transformons la vie de nos clients. Qui ne peuvent pas et qui ne veulent pas choisir entre le sens et l’argent, entre l’impact et la liberté, entre la vie de nos rêves et faire une différence dans la vie de milliers de clients. 

Comment pouvons-nous amener nos entreprises à générer des millions sans sacrifier notre authenticité, notre intégrité et ce qui est vraiment important pour nous. 

Mon nom est Julien MUSY

Bienvenue chez No Limit Impact.

 

 

Une habitude qui peut transformer ta vie, si tu es le CEO de ta boîte et que tu veux la scaler. C’est ce que je vais aborder dans ce podcast. 

Avoir une routine.

Là, on est mercredi. Et comme tous les mercredis, c’est mon jour OFF. Pendant un moment, j’appelais ça jour des enfants. C’est le jour sur lequel je ne travaillais pas. Et c’est souvent le jour sur lequel j’ai les plus gros breakthrough. 

Mais en fait, ce qui s’est passé c’est qu’il y a un an et demi, je travaillais vraiment beaucoup beaucoup.

Quand je te dis beaucoup, aujourd’hui je travaille encore beaucoup, mais c’est juste que je ne travaille que sur de la tactique, et j’étais tout le temps dans l’exécution il y a un an et demi. Je passais mon temps à exécuter. 

Je faisais ça avec un compteur d’exécution derrière mon ordi et tout ça. 

Ce qui s’est passé, c’est que j’ai assisté un jour à un mastermind aux États-Unis de traffic and funnels, c’est Taylor et Chris. Aujourd’hui, ils doivent faire 30 ou 40 millions par an. 

La présentation qu’ils faisaient, c’était Power VS Force. 

En fait, ils résumaient un peu le livre qui s’appelait « power VS force », et surtout ils parlaient du fait qu’ils avaient mis un jour de coupure dans leur semaine.

Taylor était très exigeant  envers lui-même le lundi, mardi, jeudi et vendredi.

C’était: j’entraîne ma discipline, j’entraîne mon cerveau là-dessus. 

Et en fait, au milieu, il avait un jour de coupure, le mercredi. Il disait:

“le mercredi, si je veux me lever à midi, je me lève à midi, si je veux manger des chips, je mange des chips.

Le mercredi, c’est vraiment le jour où je fais ce que je veux. “

J’ai mis ça en place pendant 6 mois et ça a vraiment changé ma vie pour le coup. Ça a vraiment changé mon business, puis après, je suis retourné dans cette habitude de travailler tous les jours.

Je me suis fait coacher à nouveau il y a un an, et la coach m’a dit de remettre ce jour de pause au milieu de la semaine. 

Sur les 2 dernières années, j’ai dû passer 18 mois sur lesquel j’avais vraiment cette habitude effective de tous les mercredis. 

Mon free day, le moment où j’avance le plus dans mon business.

Et là, tu vois, il est 13h, on est mercredi. Je me suis levé ce matin à 5h, sans réveil.

Ce matin, je passais toute la matinée avec mon carnet, et éventuellement avec les plans prévisionnels de 2021, de tout ça, sur l’ordi. J’ai fait 0 opérationnel. J’ai juste réfléchi à ce que je ferai en 2021, comment structurer l’équipe et comment organiser l’équipe. 

Et en fait, ça m’apporte tellement de clarté. Je vois comment optimiser les choses. C’est vraiment le moment sur lequel j’avance le plus dans le business. Et c’est tellement contradictoire parce que c’est le jour sur lequel je ne fais que penser. 

Et souvent on a cette habitude que ce qui nous a amené à 500 000, 600 000 euros par an, un million par an, ce qui nous a amené là c’est justement de beaucoup travailler, et d’être capable de produire beaucoup, d’être capable de produire bien, capable d’être intelligent.

Et en fait, c’est justement ce qui nous empêche d’aller plus loin. 

Je le dis souvent parce que tous mes mentors m’ont dit ça. 

“Ce qui t’a amené là, t’empêchera d’aller au niveau supérieur.” 

Et ça, c’est exactement le genre d’habitude de vouloir toujours produire. C’est exactement le genre d’habitude qui t’empêche d’aller au niveau d’après. 

Créer le futur à partir du futur.

Là, ce matin, je réfléchis au prévisionnel, sur comment je structure l’équipe. Et j’ai un challenge.

Il y a une entreprise sur laquelle je n’ai pas envie de mettre le focus. Mais pour autant, j’y vois un potentiel énorme.

Et en fait, j’ai vu qu’il y avait une personne dans l’équipe aujourd’hui qui avait cette force, et qui était capable de m’aider là-dedans, et qui était capable de prendre la responsabilité de ça. 

Je n’aurais pas vu ça si j’avais continué à être préoccupé toute la semaine. Et je pense que ce luxe de penser, c’est la chose la plus importante que tu puisses prendre dans ton business.

C’est le plus grand luxe que tu puisses t’offrir, mais c’est aussi la chose qui te rapportera le plus d’argent, le plus d’impact, le plus de sérénité. C’est ce qui te permettra de nourrir ton potentiel et de le réaliser. 

Tu sais ce qui se passe pour la plupart des gens ? Ils créent constamment le futur à partir de leur passé. Et ils créent constamment leur futur à partir de ce qu’ils étaient hier, et à partir de comment ils étaient hier. 

Une chose que je fais souvent ces jours-là, je me pose des questions. J’écris sur mon carnet et je me demande : 

La personne que je suis dans 3 ans. La personne que je suis dans 12 mois, celle qui a déjà les résultats, quelle est la réponse à cette question ?

Et ça me permet constamment de penser et de créer le futur à partir du futur.

C’est une distinction qui est déterminante en fait. À partir d’où tu crées le futur ? Est-ce que tu le crées à partir du passé ou est-ce que tu le crées à partir du futur ? 

Je referai un podcast entier là-dessus parce que c’est un concept qui est vraiment important. 

Créer de l’espace pour vivre. 

Ce que je t’invite à faire aujourd’hui, je sais que ça demande du courage pour beaucoup d’entrepreneurs, mais c’est de t’octroyer un jour dans la semaine.

Pas le dimanche, c’est de la triche.

Un jour dans la semaine qui n’est pas un jour que tu passes avec tes enfants, que tu passes avec ta famille ou autre – un jour pour toi. OK ?

Ce jour, tu peux faire ce que tu veux. Tu peux aller penser. Tu vois, aujourd’hui j’ai beaucoup pensé. Et cet après-midi, je vais encore penser puisque j’ai envie de penser.

Mais parfois je vais aller m’amuser. Parfois je vais aller jouer au tennis. Parfois je vais me balader avec ma chérie, ou aller au restau le midi, ou juste discuter comme ça dans un café l’après-midi.

Ça dépend. Mais là, j’avais envie de penser. 

En tout cas, ce mercredi, c’est le jour sur lequel je ne prends pas de rendez-vous. Le seul type de rendez-vous que je m’octroie, c’est des rendez-vous à 17h – 18h, en fin de journée pour me faire coacher.

Et ça peut me permettre derrière de réfléchir à ce coaching. Mais je ne prends aucun rendez-vous pour produire, aucun rendez-vous sur lequel je dois produire de la valeur, aucun rendez-vous sur lequel je dois leader d’autres personnes. 

Éventuellement, je peux prendre des rendez-vous en mode je déjeune avec des gens. Mais je veux que ce soit du fun, pas des obligations. 

Si aujourd’hui tu es entre 300 000 euros par an et 1,5 millions euros par an, c’est le truc dont tu as le plus besoin, clairement. 

Ce qui t’amène entre 100 et 300 000 euros par an, peut-être 500 000 euros par an, un million à la limite, c’est le fait de travailler plus. Ce qui va te permettre d’aller au niveau d’après, c’est de prendre ce jour OFF et d’avoir ces espaces. 

Le livre qui m’a beaucoup aidé

Il y a un livre qui m’a beaucoup impacté, qui s’appelle « Create space », créer de l’espace. C’est justement un livre à destination des CEO, des dirigeants d’entreprises ou autres. Et il explique qu’il y a 9 types d’espaces à créer. Je n’ai plus les 9 espaces à créer en tête.

Mais en tout cas, c’est l’idée que j’ai retenue. Ce qui compte ce ne sont pas les 9 étapes. L’idée que j’ai vraiment retenue c’est cette idée de créer de l’espace. 

  • Créer de l’espace pour avoir de nouvelles idées. 
  • Créer de l’espace pour laisser ton inconscient résoudre des problèmes.
  • Créer de l’espace pour juste laisser reposer les choses. 
  • Créer de l’espace pour penser. 
  • Créer de l’espace pour kiffer.
  • Créer de l’espace pour vivre en fait, parce que tu es aussi un être humain, et tu peux aussi juste te laisser l’espace de faire ce que tu as envie, et d’être ce dont tu as envie une journée par semaine. 

Et c’est aujourd’hui, l’habitude qui fait la plus grande différence dans ma vie. 

Je voulais te partager ça. Je te souhaite une magnifique journée et je te dis à très vite. 

 

J’aimerais sincèrement te remercier de m’avoir rejoint et de m’avoir écouté aujourd’hui. J’espère sincèrement que ce que j’ai pu partager avec toi aujourd’hui a pu réellement t’aider. Et va surtout t’aider à créer un business qui génère des millions tout en servant les autres et en créant la vie de tes rêves.

Cet épisode t’a aidé aujourd’hui, alors assures-toi de le partager avec quelqu’un d’autre qui en a besoin. 

Cette mission de créer un monde dans lequel les coachs et les entrepreneurs impactent le monde, tout en créant la vie de leur rêve, ne pourra être atteint que lorsque nous partageons avec les autres ce qui nous a aidé.

Je t’invite à le partager dès maintenant.

Encore merci.

On se retrouve très bientôt pour un prochain épisode.

Tchao !